Le 1 janvier 2020, le Syndicat Mixte de Renaturation des Sauldres et leurs Affluents a été créé.

Il est composé de 47 communes et 5 communautés de communes : voir les statuts du SYRSA.

Ce sont les communautés de communes qui sont adhérentes au Syndicat. A ce titre une cotisation annuelle leur est demandée.

Le SYRSA porte la compétence GEMA (Gestion des Milieux Aquatiques) sur l’ensemble de son périmètre : voir la Cartographie.

Il a pour objectif de mener une gestion cohérente des cours d’eau à l’échelle d’un bassin versant.

Les principales missions exercées par le syndicat correspondent à la réalisation de travaux de restauration des cours d’eau. Son rôle est aussi de surveillerconseillerappuyer techniquement et administrativement les collectivités et les riverains dans le cadre de projets de restauration des « milieux aquatiques » mais aussi de réaliser des actions de communication autour de cette thématique et des projets engagés par des retours d’expériences.

Le SYRSA élabore un Contrat Territorial pour une période de 6 ans, 2021-2026.

Il s’agit d’un outil contractuel proposé par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne (AELB) qui permet de restaurer la qualité des cours d’eau d’un bassin versant hydrographique. Ce dispositif aide et accompagne les syndicats de rivières à l’élaboration puis à la mise en œuvre opérationnelle locale de stratégies de territoire visant à atteindre les objectifs environnementaux du Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE). Les partenaires financiers associés à cet outil « contrat territorial milieux aquatiques » sont l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, la région Centre Val de Loire et le Conseil départemental du Cher. Cet appui financier est complété par un autofinancement du syndicat.

Dans le cadre de l’élaboration de son Contrat Territorial, une demande d’autorisation environnementale au titre de la loi sur l’eau et déclaration d’intérêt général sur les bassins versants de la Grande et de la Petite Sauldre dans le Cher et le Loir-et-Cher a été faite.

Par arrêté préfectoral conjoint N°2020-1209 du 12 octobre 2020, une enquête publique unique, d’une durée de 32 jours, portant sur la demande d’autorisation environnementale et déclaration d’intérêt général au titre du projet susvisé, est prescrite du lundi 2 novembre (9h) au jeudi 3 décembre 2020 (16h30).


Pendant la durée de l’enquête, le public pourra consulter et prendre connaissance du dossier en version :

• papier, dans chacune des mairies lieux d’enquête, aux jours et horaires habituels d’ouverture ;

• électronique, sur un poste informatique mis à disposition, au siège de l’enquête, à la mairie d’Aubigny-sur-Nère ;

• numérique, sur le site internet départemental de l’État : www.cher.gouv.fr ; onglet « publications », rubrique « enquêtes publiques ».

Le public pourra consigner ses observations et propositions sur le registre d’enquête, établi sur feuillets non mobiles, cotés et paraphés par le commissaire enquêteur, tenu à sa disposition dans chaque lieu d’enquête, aux jours et horaires habituels d’ouverture.

Les observations et propositions écrites et orales du public seront également reçues par le commissaire enquêteur qui se tiendra à sa disposition les :

• lundi 2 novembre 2020, de 9h à 12h, à la mairie d’Aubigny-sur-Nère,

• mardi 10 novembre 2020, de 9h à 12h, à la mairie de Souesmes

• jeudi 12 novembre 2020, de 9h à 12h, à la mairie d’Henrichemont

• jeudi 19 novembre 2020, de 9h à 12h, à la mairie de Le Noyer

• jeudi 3 décembre 2020, de 14h à 16h30, à la mairie d’Aubigny-sur-Nère

A la suite de cette enquête publique, en cas d’avis favorable, la signature du contrat Territorial devrait être opérée pour mars 2021, permettant au SYRSA de réaliser les premiers travaux à l’été 2021.


Syndicat Mixte de Renaturation des Sauldres et leurs Affluents (SYRSA)
7 rue de la Gare
18 260 VAILLY-SUR-SAULDRE
Tél. 06.08.22.66.79